La promotion de la santé

La promotion de la santé au sein des établissements

Les facteurs qui influencent la santé échappent en grande partie à l’action des services de santé. L’environnement, les conditions de travail et de logement, l’insertion dans un réseau social, l’éducation, l’accès à la culture, aux loisirs, à des espaces verts... sont autant d’éléments qui déterminent fortement la santé.

Ce sont d’ailleurs des facteurs sur lesquels les équipes des ESMS peuvent agir dans le cadre des accompagnements des personnes qu’elles accueillent.

La prise en compte du bien-être est donc une démarche globale et systémique nécessitant un engagement pérenne, c’est-à-dire qui s’inscrit dans la durée et de façon organisée au travers une dynamique de projet. Cette démarche s’intéresse à toutes les parties prenantes et nécessite, de ce fait, un engagement et un portage fort de la direction.

S’engager dans une démarche en promotion de la santé vise à agir sur les déterminants de santé pour améliorer la santé et le bien-être de tous.

Elle invite ainsi à mener des réflexions globales et à agir en amont plutôt que de mettre en place des actions ponctuelles ou en réaction à des crises ou problématiques imminentes.

Promouvoir la santé implique donc de travailler sur le mode de vie des personnes mais également sur leurs conditions de vie et leur environnement physique et social. Ceci est d’autant plus pertinent que le handicap résulte de l’interaction entre des facteurs personnels et environnementaux.

Les démarches de projet devront prendre en compte et s’adapter :

  • au type d’accompagnement et prise en charge de l’établissement

  • aux personnes accueillies au sein de l’établissement et à leur handicap

  • aux problématiques de santé et prévalences de pathologies identifiées chez le public

  • aux ressources humaines et matérielles en présence

Pourquoi intégrer une démarche de promotion de la santé dans les établissements accueillant des personnes en situation de handicap ?

Intégrer une démarche de promotion de la santé dans un établissement permet de :

  • Valoriser des pratiques quotidiennes favorables à la santé et les intégrer dans une démarche plus globale.

  • Développer et réfléchir à une approche commune de la santé entre tous les professionnels de la structure.

  • Favoriser le bien-être du public accueilli, les familles et des professionnels.

  • Réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

Comment développer une démarche de promotion de la santé dans un établissement ?

La mise en œuvre d’une démarche de promotion de la santé au sein d’un ESMS est possible selon deux approches :

- Une approche globale en lien avec le projet d’établissement ou de service.

- Une entrée thématique en veillant autant que possible à prendre en compte le niveau politique et l’environnement de vie, à favoriser la participation, à intégrer une démarche éducative et à mobiliser les services de santé.

 

Dans chacune de ces approches s’appuyer sur les déterminants de la santé ainsi que les 5 axes de la promotion de la santé sont des facteurs de réussite des projets. En lien avec une démarche de projet, ces derniers vous invitent à vous questionner sur l’existant pour le valoriser tout en ouvrant des perspectives de travail et d’amélioration des pratiques professionnelles :

  • Qu'est-ce qui impacte la santé et le bien être des personnes accueillies au sein de l'établissement ?

  • Comment améliorer la qualité de vie au travail des professionnels ?

  • Qu’est-ce que je fais déjà qui protège leur santé et favorise leur bien-être ? et comment aller plus loin ?

  • Comment impliquer toutes les parties prenantes aux dynamiques ?

  • Quels leviers (dispositifs, règlementations, outils,…) existe-il pour agir ?

  • Avec quels partenaires puis-je travailler ?

Exemple de Dynamique de projet sur la Vie Affective, Relationnelle et Sexuelle (VARS)

AXE I

Politique favorable à la santé

› Inscrire dans le projet d'établissement un axe en faveur du développement d'actions favorables à la santé sur la thématique VARS.

 

› Créer un groupe de travail et de décisions sur la VARS.

 

› Réaliser un diagnostic partagé sur les besoins des publics, des professionnels et des familles sur la thématique.

 

› Dédier du temps aux professionnels pour construire des programmes d'actions et mettre en place des animations auprès des publics.

AXE II

Créer des milieux favorables

› Former les équipes sur la thématique.

 

› Coconstruire une charte VARS pour définir les droits et les devoirs de chacun.

 

› Mener une réflexion sur l'aménagement des bâtis (ex : la possibilité de créer des chambres pour les couples d'usagers majeurs).

 

› Mettre à disposition des préservatifs (accompagner la distribution à des temps d'échange et d'apprentissage de son utilisation).

AXE III

Renforcer la participation de toutes les parties prenantes

› S'appuyer sur les CVS pour travailler sur les projets.

› Associer autant que possible les familles et usagers aux étapes du projet.

› Favoriser la mobilisation et la participation de tous les professionnels (tous métiers confondus : direction, cadres, personnel éducatif, personnel technique, personnel administratif, familles d'accueil, etc.).

AXE IV

Acquérir des aptitudes individuelles

› Proposer un programme d'actions d'éducation pour la santé pour renforcer les compétences des usagers sur les différentes dimensions de la VARS - au moins 6 animations pour un groupe constitué  (le corps, les émotions, le rapport à l'autre, les relations amicales, amoureuses, le consentement, le respect, les stéréotypes, la contraception, la grossesse, la parentalité, etc.).

› Proposer des actions à destination des familles pour échanger sur la VARS.

› Mettre en place des temps d'échanges et de pratiques pour les animateurs des actions.

AXE V

Développer le partenariat

› Identifier les partenaires thématiques du territoire en réalisant une cartographie partenariale (acteurs du soin, de la prévention et de la promotion de la santé).

› Création d'une convention avec les partenaires pour faciliter les projet et les prises en charge.

› Associer si besoin un professionnel expert en VARS à la construction du projet ou pour l'animation de séances nécessitant des compétences spécifiques.